Votre navigateur ne supporte pas le JavaScript!
Accéder,
partager,
vivre ensemble

Erec et Enide

Roman et Nouvelle
Référence : 
60

Éditeur : 
Seuil
Date de parution : 
2004

A la veille de Noël, le professeur émérite Julio Matasanz, grand médiéviste de l'Université espagnole, se rend en Galice pour recevoir un hommage international à l'occasion de son départ à la retraite. La cérémonie a lieu dans l'île de San Simon, dans la ria de Vigo, autrefois forteresse médiévale, puis léproserie, caserne, prison du régime franquiste et aujourd'hui centre culturel. La dernière conférence de Matasanz porte sur Erec et Enide, premier roman du cycle arthurien, et donne lieu à une réflexion crépusculaire et pessimiste sur l'amour et la mort.
Parallèlement sa femme, Madrona, qui appartient à la grande bourgeoisie barcelonaise, prépare Noël dans l'illusion de réunir toute la famille et de donner un sens à sa vie, gravement menacée. Pour ce Noël heureux à La Joie de la Cour, la propriété des Matasanz, elle tente de faire venir son neveu, Pedro, et sa femme, Myriam, volontaires à Médecins sans frontières, qui vivent dans une forêt d'Amérique centrale les mêmes péripéties qu'Erec et Enide aux temps de la cour de Bretagne.
Julio Matasanz et Madrona ont tenté, chacun de leur côté, de compenser leur solitude. Le professeur en s'adonnant égoïstement corps et âme à ses recherches et sa carrière, délaissant son entourage, sa femme en déployant des trop plein de générosité et d'amour à l'égard de ses proches ou d'inconnus. Pedro et Myriam, eux, ont renoncé aux carrières toutes tracées et au confort de leur classe sociale, et ont choisi l'engagement et la solidarité. En Amérique centrale ils revivent, à l'époque moderne, l'histoire d'Erec et Enide qui, ensemble, ont dû affronter mille dangers pour conforter leur amour.
Erec et Enide est un roman émouvant, sans complaisance, dans lequel une génération au seuil de la vieillesse et de la mort est passée, peut-être sans s'en rendre compte, à côté des choses essentielles de la vie, et où celle qui suit a encore la possibilité de les saisir, malgré un avenir incertain et plein de dangers.
En reprenant la légende d'Erec et Enide, le premier roman de Chrétien de Troyes, Manuel Vázquez Montalbán oppose la solitude et la solidarité et souligne la nécessité de bâtir et de nourrir jour après jour les relations entre les hommes pour que les avatars de la vie ne finissent par détruire l'amour.

Nombre de page : 
275 pages
Support : 
Cédérom
Large vision : 
Non
ISBN : 
2-02-056473-4







Retour à la liste des ouvrages


Accès aux fichiers Mp3

Pour accéder au(x) fichier(s) Mp3 de cet ouvrage, il faut être adhérent au GIHP de Normandie. Si vous êtes adhérent, il vous suffit de vous connecter via votre "Nom d'utilisateur" et votre "Mot de passe" fourni par le GIHP de Normandie. Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez en faire la demande via ce formulaire (Pour en savoir plus sur les conditions d'adhésion, consulter la rubrique suivante : Soutenir le GIHP de Normandie).

Donneur de voix

Nous sommes à la recherche de bénévoles qui aiment lire et souhaitent partager leur passion.
Après un essai de cinq minutes pour évaluer les qualités de votre voix, nous vous proposerons une formation à l'enregistrement de la lecture au format Mp3. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à nous contacter.

Le réseau national

Carte de France

Soutenir le GIHP

Devenez adhérent du GIHP, profitez des services de la BSR, il suffit d'être empêché de lire, inscrivez-vous auprès du secrétariat. À titre d'essai, un ouvrage enregistré vous est confié gratuitement pendant 1 mois, au terme de ce mois soit l'ouvrage est rendu sans autre formalité, soit l'adhésion est confirmée par le paiement du droit d'adhésion.